Les fours

Home/Archéologie/Les fours
Les fours 2017-06-17T12:06:50+00:00

Project Description

Fouilles : deux fours

Le 31 Mars 1940, au lieu dit « La Rouvairette », dans la propriété de Mr Emilien Dubois, au pied même d’une colline, une fouille dirigée par le Chanoine Béraud permit la découverte dans un « tumulus » d’une lampe en poterie grossière signée sur le fond du nom du potier : Vérus Jus, et datant du Ier siècle de l’ère chrétienne.

Toujours à proximité des collines dominant le territoire au lieu dit « Bouzigues », sur une éminence, ainsi qu’aux abords d’un étroit vallon au lieu dit « La Rouvairette », on peut voir les vestiges de deux fours : quelques blocs de pierres rangés en cercle avaient mis notre curiosité en éveil.
En creusant dans un amas de terre cuite de couleur rougeâtre, de débris de pierres calcinées, de résidus de chaux, en juillet 1954, un four fut mis à jour par Mr Guy Dardenne de Bruxelles et par mon fils Pierre Clément. Il s’agit de celui sis aux abords du Vallon.

Quant au deuxième four au lieu dit « Bouzigues » celui-ci fut déblayé très méthodiquement par Mr Jean Charmasson, inventeur des fouilles de « l’Ombren » à Vénéjean, ainsi que de celles très importantes de Gaujac (Gard) (ce deuxième four avait été découvert par nous-même, et avant les fouilles, confirmé par le Chanoine Béraud).

Ces fours sont profonds de 1m,20 environ (du moins de ce qu’il en reste). Le plus grand a, au niveau du sol, un diamètre de 0m,90. Construits en pierre, en forme évasée, ils sont très bien conservés. Le fond en est constitué par une dalle en pierre et au niveau de celle-ci sont pratiquées deux ouvertures carrées diamétralement opposées, servant sans doute d’une part à l’aération du foyer, et d’autre part à l’évacuation de la fumée.

mosaique_Fotolia_6838914_Lmosaique_Fotolia_10990288_L

Les fours qui se révèlent avoir été des fours à chaux, auraient peut-être servi, nous le supposons sous toute réserve, à la construction d’une villa romaine toute proche, toujours au lieu dit « Bouzigues »,dont on a trouvé les nombreux vestiges : tuiles, fût de colonne, chapiteau de colonne, linteau de porte, débris de mosaïque, pavés…etc … etc…

Extrait du livre « Saint-Laurent-de-Carnols en Languedoc » par Jean Clément.